PARLEZ DE VOTRE PROJET

Vous avez un projet de création, ou celui de développer votre entreprise ? Vous ne trouvez ni dans vos propres ressources, ni dans l’emprunt bancaire, les moyens de le réaliser comme vous le voudriez ? Le bâtiment que vous voudriez construire pèsera trop lourd sur vos comptes, les stocks que vous devriez constituer ne seront pas supportés par votre trésorerie, le marché auquel vous voulez vous adresser manque encore de maturité ? Et pourtant ! Vous voudriez bien le franchir ce nouveau pas ! D’autant que, vous en êtes convaincu, vous tenez une bonne idée et votre projet sera évidemment viable…

Vous avez certainement pensé faire appel à des investisseurs qui seraient prêts à partager votre aventure entrepreneuriale. Autour de vous, des personnes vous soutiennent et certaines seraient disposées à mettre de l’argent dans votre affaire. Mais il en faudrait beaucoup plus ! Alors, est-il prudent d’ouvrir la porte ? Avec qui allez-vous devoir composer ? Pourquoi partager le fruit de votre succès avant même d’avoir commencé ? Et puis, parler de son projet à trop de monde multiplie les chances de se faire « piquer » l’idée…

Vous vous êtes enfin aperçu que s’il y a des risques à parler, il y en a bien plus à se taire. Alors, vous avez décidé de franchir le pas. Vous vous êtes mis en quête d’une « levée de Fonds » ! Si tel est le cas, vous connaissez le parcours d’obstacles. Qui faut-il rencontrer ? Que faut-il lui dire ? Vous avez certainement reconstruit dix fois votre « business plan » et vécu plein de réunions qui ont débouché sur pas grand-chose, ou alors sur des perspectives d’un accord accompagné d’exigences auxquelles vous n’accepterez jamais de vous soumettre.

Tous les porteurs de projet que j’ai pu rencontrer, à l’exception de ceux qui possèdent une cagnotte personnelle respectable, ont vécu ou vivent ces jours de doutes et de sueur. Et tous ceux qui ont atteint leur objectif disent qu’ils sont allés au devant de beaucoup de monde, qu’ils ont tiré des enseignements de chaque entretien et modifié dix fois leur « business model ». Sous le regard des autres, ils ont tricoté et détricoté leur projet, précisé ses contours, appris à mieux le présenter (Ah ! le pitch !) et c’est comme ça qu’ils l’ont fait grandir et mûrir.

Un seul conseil vaut en la matière : Montrez-vous à la fois volontaire, persévérant, et humble, car la modestie, parce qu’elle ouvre l’esprit aux remarques des autres, déclenche des remises en cause salutaires. Elle est sans doute la première qualité des vrais entrepreneurs, et elle commence par « oser parler ». Votre projet, tel que vous le voyez aujourd’hui, ressemble de très loin à ce qu’il sera demain. Plus vous en parlerez, plus il prendra forme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s