COOPÉRER SUR LE TERRITOIRE

Si le concept de territoire est vaste, il s’articule toujours autour de la notion d’espace. Espace d’identité par l’interrelation entre une société et son espace de vie. Espace de réalités naturelles et matérielles défini par des frontières et des ressources. Espace encore de coopération entre les acteurs, publics ou privés, qui assurent ensemble son dynamisme et son développement.

Ce dernier espace est essentiel. Quand les entreprises ou collectivités font appel à des prestataires ou fournisseurs locaux, quand les producteurs vendent leurs produits à des familles vivant à proximité, quand des partenariats se nouent entre organisations locales, il s’établit un écosystème favorable dont tout le monde tire plus ou moins directement bénéfice en emplois, revenus et qualité de vie. Il ne s’agit pas de se fermer sur l’extérieur, mais d’augmenter la part des échanges et coopérations internes.

Le parti-pris de la coopération

Cette coopération bénéfique demande toutefois que les acteurs s’accordent alors qu’ils ne partagent pas les mêmes intérêts. Surtout qu’aux divergences naturelles s’ajoutent les inimitiés interpersonnelles. Chaque territoire recèle en effet de haines ancestrales et de jalousies mal digérées. Celles-ci sont fréquemment dirigées vers les plus entreprenants qui, en raison de personnalités souvent fortes et clivantes, peuvent se retrouver isolés, voire exclus.

Il faut dépasser ces divergences et ressentiments pour tirer les bénéfices de la solidarité territoriale. Certaines régions y parviennent bien, sans doute parce qu’elles ont appris de leur histoire ou de leur taille à privilégier la coopération. Force est alors de constater qu’elles y gagnent en image, en dynamisme et en attractivité (Auvergnats, Basques ou Bretons se reconnaîtront… ;-)).

Le besoin de coopération financière

De tout temps, les échanges et les flux financiers qui les accompagnent ont stimulé les interactions et coopérations locales. Beaucoup d’épargnants affirment aujourd’hui qu’ils souhaitent placer leur argent dans leur territoire et en financer des projets dont ils  aimeraient de surcroît connaître les promoteurs et les impacts positifs. Si ce voeu était exaucé, les synergies locales s’en trouveraient renforcées.

Cette attente d’une coopération financière locale est cependant mal satisfaite. D’abord, parce qu’une grande partie de l’épargne des territoires – Livret A, Assurance-Vie ou PEA – s’oriente massivement vers les obligations d’Etat et les actions des sociétés cotées. Ensuite, parce que les monnaies locales, les comptes ou livrets territoriaux promus par certaines banques, comme les financements participatifs proposés par les plateformes de crowdfunding, à l’utilité indéniable, n’y répondent que très partiellement.

L’intérêt des Fonds d’investissement d’impact territorial

La finance a donc besoin de circuits courts et de structures pour les animer. Elle a besoin de Fonds d’investissement capables de mobiliser directement des capitaux locaux auprès des épargnants ou des entreprises locales pour financer des projets utiles au territoire, ayant un impact reconnu sur son dynamisme économique, ses créations d’emplois, son environnement, ses savoir-faire, et donc sur son attractivité.

La mission que s’est fixée la Financière Pouyanne est justement d’établir une coopération active et directe entre porteurs de projets et investisseurs. Les Fonds d’Investissement d’Impact Territorial qu’elles propose ont pour vocation d’apporter aux premiers des capitaux nécessaires ainsi que des « alliés » utiles à leur développement, aux autres de la rentabilité, mais aussi de la visibilité sur l’utilisation de leur épargne et sur les bénéfices que le territoire tirera des projets financés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s