LE MESA, OUTIL DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Le MESA (Mouvement des Entreprises pour la Solidarité Alimentaire) est le nom de Fonds de dotation dont le premier a été créé fin 2010 sous l’impulsion de dirigeants d’entreprises béarnaises. Il s’est depuis déployé sur une vingtaine de départements en France. Le MESA a un seul objet : aider les Banques alimentaires qui, grâce à l’action de milliers de bénévoles, répondent aux besoins alimentaires de millions de personnes. Les Banques assurent en effet dans la discrétion un rôle de premier plan dans ce domaine.

Outre les aides publiques, les Banques reçoivent des dons en nature grâce à la générosité de centaines de familles qui répondent « présent » les jours de collecte, notamment chaque fin d’année. Elles bénéficient aussi de la solidarité sur la durée de nombreuses entreprises de la grande distribution et de l’agroalimentaire qui elles-aussi fournissent des produits. Ces expressions multiples et multiformes de solidarité permettent aux banques d’assurer leur mission. Elles ne suffisent pas toutefois à répondre à tous les besoins. Voilà pourquoi le MESA existe…

À l’origine du MESA, un diagnostic. Les subventions et la nourriture collectée ne parviennent pas à pourvoir aux besoins en forte croissance de la Banque. Celle-ci doit faire face à des investissements importants pour ses infrastructures, notamment pour assurer le stockage et le transport des aliments et garantir le respect de la chaîne du froid. C’est pour cela qu’elle a besoin du MESA qui permet aux entreprises locales, celles qui ne peuvent contribuer en dons d’aliments, de contribuer à ces financements. Le MESA fédère les entreprises donatrices et oriente leurs dons vers les besoins fondamentaux.

Sur le Béarn et la Soule, le MESA réunit déjà 130 entreprises et collecte chaque année près de 80.000 euros.  En 2016, il a permis de financer des matériels de manutention et de stockage, de participer à l’acquisition d’un camion frigo, d’équiper huit associations de terrain en matériel de transport et stockage de produits frais. On sait déjà que les besoins seront encore importants dans les prochaines années pour fournir la nourriture aux très nombreux bénéficiaires mais aussi pour satisfaire aux exigences légales elles-aussi en croissance.

La création du MESA répond d’une conviction : les acteurs économiques d’un même territoire ont un destin lié et se doivent pour cela entraide et coopération. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à placer la RSE (Responsabilité sociétale) au cœur de leur stratégie, et à s’impliquer dans le respect de leur environnement et des parties prenantes. Il est logique que cette responsabilité s’exprime en priorité envers leur environnement immédiat. Et l’aide alimentaire, parce qu’elle répond à un besoin premier, vital, celui de se nourrir, s’impose comme un engagement prioritaire. Voilà bien un domaine où il faut commencer par la faim…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s