BOURSO-BAT : RÉVOLUTION DANS LE BÂTIMENT

boursobat1

Parfois, en découvrant certaines innovations, on se demande pourquoi les services qu’elles proposent n’existaient pas déjà ! Il en est ainsi de Bourso-Bat qui a vu le jour dans la technopole Hélioparc de Pau. L’inspirateur, c’est son Président, René Francin, le « pro » de l’équipe. Une longue expérience de maître d’œuvre, donc une connaissance parfaite du métier. Il sait mieux que personne qu’il est difficile de constituer l’indispensable carnet d’adresses des entreprises et artisans du bâtiment auxquels il a fréquemment recours. Comme ses confrères, comme les architectes et autres maîtres d’œuvre, il s’adressait souvent aux mêmes, ou faisait confiance à un nouveau partenaire selon les opportunités : parfois de bonnes surprises, parfois de moins bonnes. Comme il n’existait pas d’outil pour travailler de façon plus efficace, il l’a lui-même conçu, et il a créé Bourso-bat. Julien Elgoyhen, Directeur général, est lui le commercial, l’expert en usages et en marketing digitaux. Son job, c’est de faire que la bonne idée se transforme en succès. Et ça marche ! Le site a commencé sa vie il y quelques semaines à peine, et déjà une centaine de professionnels l’utilisent.

BOURSO-BAT from Sylvain on Vimeo.

Bourso-Bat, comment ça marche ? C’est une place de marché réservée aux professionnels du bâtiment. Une plate-forme B to B grâce à laquelle les donneurs d’ordre, architectes ou maîtres d’œuvre, mettent en ligne leurs offres de chantiers. Pour eux, le service est gratuit. Les artisans sont aussitôt alertés par messagerie ou SMS, et peuvent en quelques minutes répondre à ces appels d’offres. Ils doivent pour cela s’acquitter d’un abonnement mensuel (à partir de 69€/mois). Un travail qui prenait aux premiers une bonne journée de travail, et aux autres des heures de recherche, se réalise du coup en quelques minutes. De plus, le site a de la mémoire, et permet de valoriser les qualités et expertises des artisans, leurs délais d’exécution, labels, et références, et ainsi de ne pas réduire le choix à une question de prix, faute d’informations.

Une fois le chantier signé, le maître d’œuvre publie son appel d’offre en moins de 10 min. L’entreprise sélectionne et répond en quelques clics à l’offre de marché proposé par ce dernier. Le maître d’œuvre consulte les réponses et choisit l’entreprise correspondant à ses critères. Le maître d’œuvre et l’entreprise gagnent du temps, de l’argent et de la compétitivité.

Bourso-Bat apporte aussi des services à valeur ajoutée. Par exemple, les locateurs d’ouvrage ont la possibilité de créer des catalogues pour présenter leurs prestations ce qui permet aux prescripteurs de se faire rapidement une idée sur leurs spécialités et leurs prix. Ils peuvent aussi publier des annonces flash pour proposer une offre commerciale temporaire. Les utilisateurs ont la possibilité de choisir les zones d’intervention et les corps de métiers qui les concernent, et de sélectionner entre plusieurs rubriques le type de travaux souhaités. Parce qu’il fournit à tous beaucoup plus d’informations que celles couramment disponibles, Bourso-Bat crée un écosystème de confiance qui change en profondeur les relations de partenariat.

Ceux qui, parmi les professionnels du secteur, ont pris le temps de regarder cette solution, qu’ils soient donneurs d’ordres ou locateurs d’ouvrages, jugent ce nouvel outil pertinent et nécessaire. Aussi indispensable en fait que les outils classiques que le professionnel porte à la ceinture. Il y a d’ailleurs sa place puisqu’il peut être utilisé non seulement sur micro, mais aussi sur smartphone.

« Presque tous les professionnels dans le secteur du bâtiment se trouvent en position de faiblesse : manque d’activité, érosion des marges, manque de financement, etc. Pour se relancer et gagner en visibilité, il est important que ces professionnels adoptent des stratégies de communication innovantes afin de mieux mettre en avant leur offre sur le marché. Bourso-Bat, qui met en relation les acteurs du bâtiment, apporte la réponse… » Julien Elgoyhen, DG

Bourso-Bat part à la conquête du marché. Même si le service est d’évidence utile à la profession, même s’il est de nature à lui faire gagner en efficacité et en sécurité, même s’il aura pour effet d’en augmenter l’activité, on sait que les usages, même le plus utiles, ont besoin de temps pour être connus et pour s’imposer. C’est donc en priorité sur la diffusion du service que la société fait porter ses efforts avec un objectif : prendre sa place parmi les « standards » du bâtiment, non seulement en France, mais aussi en Europe, et installer ainsi la nouvelle norme d’appel d’offres de marché privé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s