COOPÉRATIFS ?

De temps à autres, comme tout le monde, j’ai besoin de retrouver mes repères. C’est particulièrement nécessaire quand, pris par les activités quotidiennes, j’en viens à perdre le sens de ce que je fais. Je vois bien que les choses ne vont pas comme il faudrait, je le sens, mais je ne sais pas dire vraiment pourquoi. Je me sens flou, imprécis, mal à l’aise.

C’est dans cet état d’esprit que je participais aujourd’hui au 125ème anniversaire d’IRIZAR, une entreprise coopérative du Pays Basque du Sud (au Sud des Pyrénées, donc), qui est devenue au fil des ans un formidable porte-drapeau de la réussite coopérative. Son métier ? Les autocars haut de gamme. Son banquier : nous, BANKOA, entre autres.

L’entreprise IRIZAR, coopérative depuis 1963, contribue depuis 125 ans à l’histoire de l’autocar. Spectaculaire ! Pour cet anniversaire, on voyait se côtoyer des bus des années 1920, 1950, et modernes. Des planchers de bois aux planchers d’alu. Aujourd’hui en concurrence avec le plus grand constructeur allemand, IRIZAR se défend merveilleusement. Ses secrets ? La personnalisation et l’engagement de son personnel, dont la moyenne d’âge est de 27 ans seulement. Tous ou presque coopérateurs. Encore ? Peu de services centraux, des dirigeants et des managers au milieu des équipes, et une organisation tournée radicalement vers le client.

Une petite équipe prend en charge la commande, construit le bus, le livre, et assure elle-même le service après-vente. On peut difficilement faire mieux en relation client ! C’est personnel et c’est compétent de A à Z. Le client, du coup peut choisir le moteur, la longueur, la hauteur, l’espace entre les sièges, la forme et la confection des sièges, la couleur des moquettes, les éclairages, tout… IRIZAR écoute et personnalise. Et cette capacité à rester de bout en bout proche du client, capable de répondre à ses demandes spécifiques, repose sur des ouvriers très responsabilisés, capables d’imaginer et d’innover, et surtout, de décider. IRIZAR est une des expressions les plus abouties du modèle coopératif.

Ce qui est remarquable, c’est la capacité qu’a eu cette entreprise au cours des ans à résister aux tentations de la centralisation, à rester d’abord une entreprise de production, d’ouvriers, tournée vers sa finalité, la satisfaction de ses clients. Malgré la chaleur de ce 18 juillet, malgré les nombreux visiteurs réunis pour cet anniversaire, les chaines de production continuaient de tourner à plein, avec partout, des salariés en action, demandant l’avis de leur voisin sur telle ou telle opération, et visiblement très fiers de leur travail.

J’ai vu sortir des chaines les premiers cars 100% électriques, silencieux, imposants, autonomes sur une journée. IRIZAR entre dans l’économie de demain et continue son livre d’images. Celui qui a vu de ses yeux fonctionner cette entreprise peut-il encore douter de l’efficacité du modèle coopératif ?

Un commentaire sur “COOPÉRATIFS ?

  1. Bonjour Jean,

    Quelle belle histoire, on se croirait sur une nouvelle planète!…

    …de 125 années d’expérience de savoir-faire déjà et de richesse humaine pour leur savoir-être certainement.

    « La relation que nous entretenons avec la société est basée sur le respect, sur l’ouverture et sur la participation. Nous collaborons pour la création de richesse et d’emplois, pour l’éducation, la culture et le sport dans notre environnement le plus immédiat, ainsi que la réalisation d’actions de solidarité. » selon José Manuel Orcasitas.

    L’esprit d’entre prendre, c’est bien cette trame de valeurs qui permet à une entreprise d’être un acteur territorial durable avec la volonté de s’intégrer dans son espace éducatif et social.

    Tant du secteur tertiaire pourraient s’en inspirer et qui feraient de notre territoire un creuset de l’effiscience au service des autres.

    Merci pour ce reportage. Amicalement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s