DES @ ET DES #

21heures -22 heures ce dimanche soir. Les messages se bousculent et crépitent sur Twitter. On parle de Bastille, de révolution, en français, en anglais, en espagnol. Beaucoup en espagnol. Les messages de soutien aux « indignés » se répandent. Pourtant, d’un coup d’œil rapide aux grands médias du net et de la télé je vois que l’actualité se concentre sur les faits divers politiques et sportifs. Bien peu de choses sur ce rassemblement parisien. Y aurait-il deux mondes ? Et lequel parle vrai ?

J’apprends au passage qu’il ne faut plus prononcer les noms de Facebook ou Twitter à l’antenne. Il parait que c’est pour respecter la règle : on ne donne pas de marque commerciale. Est-ce un hasard ? Les références aux réseaux sociaux, hyper-présentes dans les révolutions arabes, le sont aussi à Madrid, à Athènes, et aujourd’hui à Paris. On voit partout des @ et des # attachés au mot « démocratie ». Il se passe quelque chose d’important. Voilà que depuis quelques mois, le net transporte quelque chose de nouveau, simple, spontané, direct, qui alimente de nouvelles forces collectives. Et cela inquiète…

En fait, l’importance des réseaux sociaux sur nos vies, sur nos sociétés, a été sous-estimée. Les dirigeants ont pour la plupart considéré qu’eux-mêmes pouvant s’en passer, cela ne devait pas être bien important. Ils y ont vu un effet de mode qui passerait, un truc « techno » destiné à quelques passionnés, pas plus. Une affaire de distraction de jeunesse, un peu comme les jeux électroniques. Eh puis, les mensonges, les abus et les cyber-crimes allaient inévitablement jeter un discrédit durable sur ce Web ! Mais celui-ci a la peau dure et porte inlassablement ses flux de mots, de rires et de cris, d’humanité tout simplement…

Tout ceci nous interroge. Pourquoi a-t-on tant de mal à intégrer dans la vie des affaires, celle des métiers, celle des entreprises, celle de la banque, les outils de la vie de tous les jours ? Pourquoi considère-t-on certaines choses comme sérieuses (le téléphone) alors que d’autres (le tchat) doivent rester aux vestiaires ? Comment ne pas voir que ces outils sociaux changent aussi la relation avec les entreprises ? Obligent à la transparence et la sincérité ?  Que les références vont se faire là, sur ces médias. Les opinions et les consensus aussi… Et les coopératives et les mutualistes ne devraient-ils pas justement l’intégrer avant les autres ?

La surprise créée dans la profession bancaire par Tookam illustre parfaitement cette étanchéité entre les deux mondes. D’un coté, la communication est directe, instantanée, tchatée. De l’autre, elle est convenue et habillée, en tenue de ville a minima; d’ailleurs, même les banques en ligne respectent l’étiquette et la cravate. Tout ça,  c’était avant Tookam. Il était important que la banque bouge… et la banque coopérative d’abord…

2 commentaires sur “DES @ ET DES #

  1. Le monde change. Soit. Seul Superman s’imagine inverser la révolution de la planète.
    Mais est-ce le changement qui vaut ou le progrès qui justifie son usage ?
    Le réseau social n’est pas neuronal. Certes il est capable de nous relier mais nous rend-il meilleur?
    J’aime croire que la connaisance nourrit l’intelligence mais l’objectif -a mon avis – n’est pas là.
    Une machine – ou un réseau – peut se doter d’intelligence mais sait-elle produire de la sagesse ?
    Telles sont les interrogations qui me préoccupent au sujet des réseaux sociaux.
    S’ils ne sont finalement que des outils – ce qui est mon intime conviction – je les consacre donc à vous soumettre moi aussi ces questions.
    Si je me suis trompé, je prie pour qu’ils aient l’âme vertueuse.
    Bonne nuit 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s