"Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers."

A l’annonce de la « prise de recul » de Steve Jobs, pour raison de santé, les marchés financiers ont marqué leur défiance vis-à-vis de la première capitalisation mondiale. Certes, l’entrepreneur exceptionnel et à la fois innovateur génial a largement contribué aux succès récents d’Apple et son départ de la firme à la pomme risque de faire pâlir sa « success story ». Peut-on cependant sérieusement croire que toute la recherche développement d’une entreprise de plus de 30 000 personnes repose sur les épaules d’un seul homme ?

A quelques semaines d’intervalle, le nouveau PDG de Nokia, Stephen Elop, a infligé un véritable électrochoc à l’ensemble des équipes de la firme qui reste leader mondial de la téléphonie mobile avec près de 30% de parts de marché : « Nous sommes comme le gars qui est sur une plateforme pétrolière en feu. Soit il saute dans l’eau glacée, soit il crève ». En totale perte de vitesse au plan de l’innovation, Nokia ne fait plus rêver le consommateur. Ainsi ses parts de marché se sont érodées de près de 20% par rapport à 2009. Le temps des alliances est venu. L’abandon du système d’exploitation maison au profit de Windows Phone 7 marque un virage stratégique significatif en vue de concurrencer Apple et Google, même si les mauvaises langues raillent cette alliance des deux challengers face aux deux leaders : « Ce n’est pas avec deux dindes que l’on fait un aigle. »

A la veille du changement prochain de son dirigeant, Michelin regagne du terrain en terme de compétitivité, face à son principal concurrent, le japonais Bridgestone. Edouard Michelin, lui-même, avait alerté, lors de sa prise de fonction à la tête du numéro un mondial du pneumatique, sur la nécessité de réveiller la « belle endormie » : « Sous la cendre, il y a encore une braise, nous allons nous employer à souffler dessus pour la raviver ». Comment ce regain s’est-il opéré ? Par de l’innovation participative et incrémentale comme l’indique le Directeur Industriel : « nous avons instauré un système participatif, permettant d’identifier les problèmes, en nous donnant ensuite les moyens de les traiter. C’est l’addition de petits progrès qui a permis d’aboutir. »

On le voit à travers ces trois exemples, qu’elle soit de rupture ou incrémentale, l’innovation est la clé du succès des entreprises dans un monde où, c’est une banalité de le rappeler, la concurrence est de plus en plus vive et où les grands « émergents » captent l’industrie mondiale. Ce ne peut être que par l’innovation que les industries de notre « cher et vieux pays » seront préservées, en ayant bien sûr toujours un coup d’avance.

Cette rotation du leadership des entreprises fait réfléchir quant à l’analogie qui peut en être faite dans le monde bancaire. Quelles perspectives  pour le Crédit Agricole ? Un avenir à l’image de Nokia, d’Apple ou de Michelin ?

2 commentaires sur “"Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers."

  1. L’innovation doit être le maître mot de toute entreprise et plus encore dans les services où il est plus facile pour un concurrent de copier un bon service qu’un bon produit.

    J'aime

  2. Pour ma part, j’ai toujours eu un faible pour IBM qui dans ce monde chaotique où les entreprises techno vont et viennent à des vitesses folles, a su se réinventer une bonne demi-douzaine de fois. Encore aujourd’hui elle est la troisième capitalisation bancaire. Pas mal pour cette jeune centenaire! IBM est déjà dans le 21ème siècle.
    C’est vrai que la hiérarchie des banques françaises est bouleversée http://bit.ly/iblTHz. Mais en matière d’innovation le chemin sera plus difficile pour tout le monde, puisque certains s’évertuent à rendre le métier de banquier de plus en plus ennuyeux précisant même que c’est ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s