Les Mots du Mutualisme

couvert4«Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris ». L’émotion est grande de toucher, de feuilleter, de regarder et de lire le livre tout juste sorti de l’imprimerie. De quoi s’agit-il ? De l’essai écrit par Jean PHILIPPE intitulé « Les Mots du Mutualisme ». Pour avoir suivi dans le détail la gestation de cette réflexion, son écriture et sa concrétisation, je mesure et salue l’ampleur du travail accompli ainsi que la difficulté du défi ainsi relevé. Un défi ? Oui, un défi pour dire, expliquer, convaincre et transmettre ses convictions sur l’économie mutualiste et coopérative, sujet souvent considéré comme ringard et dépassé, face à la flamboyance de la « vraie » économie libérale mondialisée. Cependant, la crise est passée par là et les valeurs exprimées dans cet ouvrage trouvent aujourd’hui un écho particulier et apparaissent d’une extrême modernité, notamment, lorsque l’on aura compris que l’économie mutualiste de proximité fait très bon ménage avec les développements technologiques les plus avancés du WEB 2.0 et avec les actions favorisant un développement durable.


De mot en mot et non sans humour, Jean PHILIPPE nous emmène en voyage au pays du mutualisme pour en découvrir toutes les facettes, aussi bien au plan théorique qu’au plan pratique. Avec son talent d’écriture, il sait être pédagogue et expliquer de façon concrète des concepts qui peuvent paraître, de premier abord, très éloignés de la « vraie vie ». Il nous invite, en tant qu’acteurs d’entreprises mutualistes, à être fiers de nos racines, à affirmer nos différences au service du développement économique local. Surtout, il place l’Homme au cœur du dispositif et plus particulièrement la qualité de la relation humaine que ces drôles d’entreprises que sont les coopératives savent particulièrement bien faire vivre à travers tous les réseaux qu’elles tissent avec leur environnement.


Au risque d’être accusé de flagornerie, je ne peux qu’être admiratif devant ce travail accompli, devant l’exigence d’écriture, la force de conviction et la rigueur intellectuelle ainsi mis en oeuvre.


J’espère que ce billet donnera envie à ses lecteurs de se procurer cet ouvrage et de s’y plonger pour comprendre un peu mieux ce qu’est le mutualisme et son étrange modernité. A titre amical vis-à-vis de l’auteur, il me reste à dire : Félicitations et chapeau bas, Jean !

5 commentaires sur “Les Mots du Mutualisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s