Neuf, neuf, neuf…

Cette date étant exceptionnelle, je profite du 09/09/09 pour former un vœu : que la sécurité informatique devienne enfin mature, c’est-à-dire prenne en considération le malheureux utilisateur. Tout se passe comme si, cernés par les nouveaux professionnels du clavier et du logiciel, par les dégourdis de l’octet qui fourmillent désormais armés de leurs PC et Smartphone, par les bloggeurs inconséquents qui entretiennent seuls leurs codes maudits et produisent sans assistance, les meilleurs informaticiens s’étaient repliés sur le dernier bastion imprenable, la dernière terre soumise, la sécurité, pour y exercer leurs formidables talents. Une aubaine pour eux comme la grippe A l’est pour les grands docteurs qui se raidissent d’orgueil devant nos écrans: le médicament n’est pas en supermarché. Et c’est pour cela que nous bénéficions de systèmes hautement sécurisés…
Qu’est-ce qu’un système hautement sécurisé ? C’est un système qui vous impose des identifiants qui ne vous ressemblent pas, donc que vous aurez bien du mal à retenir, et des mots de passe hautement complexes du genre « au moins 12 caractères comprenant des chiffres et des lettres et combinant minuscules et majuscules.» Puisque vous avez bonne mémoire, la procédure a prévu de vous obliger à changer votre mot de passe tous les mois. Bien sûr, le système étant hautement sécurisé, il n’est pas question de permettre aux différents programmes dont vous avez besoin de fonctionner avec le même code, ce qui vous demande de retenir 12 mots de passe changés chaque mois, soit 144 par an. A vous de ne pas les confondre avec votre numéro de sécu et vos codes confidentiels de carte bancaire, de vos accès à Facebook, Tweeter et autres sites marchands.
.
Cet exercice étant impraticable par un être normalement constitué, vous ne manquerez pas de noter vos mots de passe sur un papier et de les communiquer à votre voisin de bureau qui en aura besoin le jour où il aura bloqué son propre système pour s’être trompé trois fois de code d’accès. J’évalue pour ma part à 6 heures par an et par personne le temps perdu à retrouver ses identifiants, à 70% les informations stratégiques non lues pour cause d’abandon du parcours avant accès. Quel gaspillage ! Imaginez une seconde : si les prisons fonctionnaient avec la même complexité, il y aurait sans doute des évasions! Vivement la prise de conscience : le plus simple est souvent le plus sûr…

6 commentaires sur “Neuf, neuf, neuf…

  1. Merci de vos encouragements… Bien sûr que chez nous, la sécurité est beaucoup mieux gérée… Je parlais pour les autres…Bon, il faut continuer quand même de s'en occuper, on doit pouvoir faire plus simple et plus sûr…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s