Les réseaux sociaux menacent-ils l'entreprise ?

Les réseaux sociaux sont dangereux pour l’entreprise. Le temps perdu à vagabonder sur le net réduit la productivité, les chats encombrent inutilement la bande passante, sans compter le risque de transmission de données confidentielles et sensibles ou celui de porter atteinte à l’image de l’entreprise. Comment contrôler tout ce qui se dit et qui se lit ? Et puis, tout cela n’est pas très sérieux et n’a pas de place dans le travail, mieux vaut bien séparer vie privée et vie professionnelle… Le journal « Les Echos » relate dans son édition des 26 et 27 juin qu’un tiers des entreprises britanniques ont, pour ces raisons, interdit tout accès à ces sites.
.

De fait, avec la montée en grande puissance des applications sur mobile, la question de contenir par la technique l’usage de ces réseaux ne se posera même plus. Twitter, Facebook, ou leurs descendants directs ou indirects seront disponibles à tous à tout moment. Mieux vaut sans doute en parler et poser quelques principes simples d’utilisation dans l’entreprise comme cela existe déjà pour le téléphone ou le web en général. Une enquête de Deloitte LLP citée par Les Echos nous dit que 17% seulement des entreprises auraient engagé cette démarche. Mon avis est qu’il est important aujourd’hui que les salariés se familiarisent avec ces outils, tout comme il est souhaitable que les outils de travail se rapprochent en architecture et en utilisation de ces standards de la vie privée. Une ouverture dans l’entreprise est donc souhaitable, dans les limites fixées par quelques règles et le bon sens communs…

J’entends comme vous les philosophes parler des nouvelles priorités qui émergent de cette crise. Que la prise de conscience brutale de la mauvaise maîtrise des techniques financières est venue renforcer les craintes réveillées par les dérèglements climatiques. Qu’une conscience nouvelle prend force : celle d’une humanité qui vit, consomme, s’accroît en individus, mais qui ne comprend plus ni le monde dans lequel elle vit, ni les outils et mécanismes qu’elle y met en œuvre ; celle d’une humanité dépassée ; celle d’une évolution à grands risques et non maîtrisée. Que pour la première fois de son histoire, l’homme peut percevoir « à portée de vue d’une seule vie » l’extinction des réserves naturelles comme les grandes migrations sans doute meurtrières des affamés venus des nouveaux déserts. Que jamais l’humanité n’avait été confrontée à une telle conscience et n’avait eu à faire face à une inquiétude aussi universelle. Que jamais les hommes de partout n’ont eu autant besoin de se parler, de réfléchir et de comprendre pour sauvegarder le lien qui permettra de trouver ensemble de bonnes réponses. Dans ce contexte d’urgence, la question d’ouvrir ou non les réseaux sociaux dans l’entreprise est bien dérisoire et semble d’une autre époque.

Une bonne entreprise est une entreprise qui crée de la valeur, mais de la valeur utile, pas de la poudre aux yeux pour consommateurs naïfs; et pour créer de la valeur utile, elle a plus que jamais besoin d’une ouverture au monde, aux idées, au temps qui est le nôtre. Travailler ne consiste plus seulement à accomplir consciencieusement des travaux bien réglés avec des méthodes éprouvés, mais aussi à exercer dans son travail, dans tout travail, cette intelligence du temps. Les patrons qui regardent avec méfiance les réseaux sociaux ont-ils saisi ce changement majeur et donnent-ils, comme ils le croient, le bon exemple ?

8 commentaires sur “Les réseaux sociaux menacent-ils l'entreprise ?

  1. Christian Mayeur sur facebook, à 19:17 le 27 juinBravo Jean pour cet article puissant, ramassé comme un hérisson dans le jardin de tous les "penseurs" frileux et managers inquiets. Avec la noosphère en pleine émergence, c'est l'entreprise en tant que champ d'interactions créatives qu'il nous faut être capable de vivre. Ces échanges dont tu parles nous branchent sur la vie et nous permettent aussi d'inventer des solutions utiles avec d'autres, instantanément et de là où nous nous trouvons. Fin de l'entreprise centralisée, la sécurité résidant dans la capacité de mouvement, de réaction et d'innovation, voilà bien ce qui inquiète. Déjà des pans entiers de l'innovation s'externalisent, la R&D étant le fait de tout un chacun et non pas une activité séparée. Avec des plateformes comme arduino.cc, les bouleversements vont encore s'accélérer.

    J'aime

  2. Christian Mayeur sur facebook, à 09:58 le 28 juinDésormais, pas de création de valeur utile sans création de valeur relationnelle (se connaître, échanger, partager pour entretenir la confiance et apprécier les vrais besoins)

    J'aime

  3. Stéphane Sajous sur Facebook, à 14:27 le 28 juinTout reste à inventer !!! Mes messageries classiques et autres workflows sont mort face à des réseaux sociaux rendus "pro" … on va pouvoir enfin communiquer utilement entre nous … le "knowledge management" y pourrait même y retrouver une renaissance ! Mais cela aura besoin d'un accompagnement pregnant.

    J'aime

  4. Très bon article! Les articles sur les réseaux sociaux sont généralement de deux ordre: les tutérifaires délirants et les "contre" bornés.Ca fait plaisir de lire un avis informé et mesuré, qui prend l'intéret les réseau sociaux pour ce qu'il sont, des outils à utiliser de façon réféchie.Au plaisir de se voir dans Second Life ^_^

    J'aime

  5. Le décalage entre les outils internes (messagerie, intranet …) et les outils disponibles pur le grand public est énorme.L'adoption de ces outils dans le monde professionnel doit effectivement être cadrée (pas dans le sens surveiller, plutôt diriger). Il faut laisser une population d'experts (early adopter) se faire la main pour ensuite accompagner le changement.Comme le dit stéphane (le "knowledge management" y pourrait même y retrouver une renaissance), dans le cadre d'un projet comme NICE (SIR Unique), il faut aller au delà du SI 2.0 mais aussi adopter une organisation 2.0

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s