HOME

Grand moment d’émotion vendredi soir en découvrant le film de Yann ARTHUS-BERTRAND, intitulé HOME.
Double émotion : celle suscitée par l’extrême beauté des images et celle née de la gravité du propos.
Parfois nous nous interrogeons sur les priorités qui doivent guider nos actions. La visualisation de ce film ne peut que nous inciter à considérer l’urgence environnementale comme la priorité des priorités. Il en va certainement de la survie de l’Humanité.

Paradoxalement, cet événement médiatique, pourtant programmé dans les salles de cinéma de 181 pays et diffusé par 81 chaînes de télévision, est passé relativement inaperçu.
Il s’agit d’un film militant qui décrit la suicidaire course à la consommation, au gaspillage et à l’épuisement des ressources de toutes natures. Il montre la folie des hommes illustrée par les 3000 tours édifiées à SHANGHAI en 20 ans, les golfs implantés en plein désert, la consommation d’eau des habitants de LAS VEGAS qui en arrive à épuiser le cours du COLORADO. Il prédit en annonçant, par exemple, la migration de 200 millions de réfugiés climatiques à l’horizon de 2050 ou l’engloutissement de TOKYO, sous l’effet de la montée des eaux. Il termine néanmoins sur une note d’espoir en considérant qu’une prise de conscience internationale est en train de naître et qu’une nouvelle économie pourrait se développer, fondée sur la mesure, l’intelligence et le partage. En ces temps de crise, ce nécessaire virage sera peut-être la voie incontournable de retour à des temps meilleurs. Comme le dit lui-même ARTHUS-BERTRAND : « il est trop tard pour être pessimiste ».
On peut être agacé par ces hommes de médias, à l’image de l’auteur de ce film ou d’un Nicolas HULOT, qui ont fait de leur indignation, sans doute sincère, une source de revenus conséquents. Reconnaissons-leur néanmoins un grand talent pour vulgariser ces questions complexes et permettre ainsi de sensibiliser l’opinion publique, par la qualité de leurs reportages.
Ce sont des messagers utiles pour une prise de conscience générale de l’urgence d’agir et de changer nos comportements.

En septembre 2002, lors du sommet de JOHANNESBURG consacré au développement durable, le Président de la République Française de l’époque avait prononcé ces mots : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ».
Espérons que nous allons enfin regarder en face l’incendie et que les mesures prises ici ou là seront suffisantes pour éteindre le feu
.
Voir la bande annonce du film : http://www.youtube.com/watch?v=GItD10Joaa0

2 commentaires sur “HOME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s