L’EXPRESS tape plus fort encore !

Voici la prochaine « Une » du célèbre hebdomadaire l’Express. L’Express qui ose braver un tabou. L’Express qui met en cause une profession pourtant respectable et utile, celle des journalistes ! L’Express qui signe ici un nouvel acte de bravoure après l’attaque meurtrière de cette semaine contre les banquiers, causes de tous nos maux : arrogants, dogmatiques, avides, irresponsables, dissimulateurs, court-termistes, incompétents… Vous me direz, «dans les pages intérieures, y’a des nuances…». Soit, mais la couverture, elle, est terrible, sans appel, et surtout ne dit pas «les banques sont nulles» mais «les banquiers sont nuls», livrant à l’opinion les milliers de professionnels, de personnes, qui exercent chaque jour ce métier.
.
L’Express qui a son honneur et sa déontologie, a décidé de corriger ses excès et s’engage cette semaine sur une voie plus constructive. L’Express nous explique pourquoi les journalistes n’ont rien compris pendant des années à la surchauffe de nos économies, pourquoi ils n’ont pas vu la gravité de la crise dont les premiers symptômes datent de mars 2007, pourquoi ils n’ont rien prévu de ses conséquences, pourquoi enfin, ils n’ont absolument aucune idée aujourd’hui encore de ce qu’il serait bon de faire pour s’en sortir. D’où cette décision radicale, mais nécessaire, de tout faire désormais pour bien comprendre la situation des banques et leurs actions pour le pays, de prendre le temps de regarder les chiffres, d’analyser, d’écouter ceux qui travaillent et pas ceux qui s’agitent, et de voir qu’il va falloir maintenant beaucoup de capitaux pour financer les dettes publiques, qu’une remontée des taux longs aurait des conséquences graves pour les entreprises, qu’il est essentiel de redonner confiance aux actionnaires, etc… Bref d’informer, d’analyser, donner à réfléchir et à agir…
.
Il faut se garder, je le sais, d’employer les grands mots. Mais quand même… Comment en lisant la Une de l’Express ne pas penser aux attaques des journaux du début du 20° contre les financiers cupides aux doigts crochus, contre les ennemis de la France, ces attaques qui ont distillé dans l’opinion une haine sourde et bestiale qui a préparé le terrain aux horreurs que l’on sait. Comment les journalistes dignes de ce nom peuvent-ils oublier qu’en période de crise, leur devoir est de dire la vérité, d’être plus intransigeants que jamais sur la précision et les explications. Faut-il leur rappeler la mémoire du grand Bernard Lazare, d’Octave Mirbeau ou Charles Péguy pour citer les plus «responsables» de leurs anciens? Eux savaient qu’un peuple qui ne comprend plus peut commettre l’irréparable. Eux savaient ce qu’ils trouvaient dans une banque, mais aussi ce qu’ils cherchaient dans un journal : du courage et de la lucidité. Surtout, surtout, ne pas diviser le pays, ne pas répondre à la colère et à la peur par la facilité, celle qui consiste à offrir (à grands gaspillages de papier) les boucs-émissaires qui vont bien.
.
Je précise que cette note est une fiction, que l’image est une parodie, que ces propos n’engagent que moi, et que Charles Péguy est bien mort, hélas, le 5 septembre 1914, d’une balle au front qu’il a toujours gardé haut…

Un commentaire sur “L’EXPRESS tape plus fort encore !

  1. Quand l’Express parle de nuls, on peut les croire, c’est de la parole d’expert.La situation financière actuelle de L’express lui confère une solide expertise en la matière.Plan social concernant 10% des effectifs, proposition de rachat par V. Bolloré pour le quart de ce que ça a été payé il y a moins de 3 ans par le propriétaire actuel.et là je suis très gentil, je n’aborde pas les qualités journalistiques de l’hebdomadaire. Pour cela, je laisse juge le lecteur (que j’invite toutefois à se plonger dans la lecture de cet article de 2004, http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/les-pervers-d-outreau_489735.html : une leçon de journalisme

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s