Crédit 2.0 et Peer-to-peer

Nous avons peu parlé ici des nouvelles formes de crédit sur Internet. J’ai pourtant noué des relations amicales avec celui qui est en France l’acteur majeur du crédit de personne à personne (pier-to-pier ou P2P), Jean-Christophe Capelli, fondateur de Friendsclear. En fait, c’est un peu normal que je sois peu enclin à faire la pub de son excellent blog et de ses services puisque son leitmotiv est «on peut se passer des banques !». Il souligne qu’après tout, se prêter entre nous sans passer par les banques peut être plus simple, moins cher, et pas forcément plus risqué. Ce modèle alternatif se développe aux USA (Prosper ou Zopa), en Allemagne (Smava) et chez nous grâce justement à Jean-Christophe (Firendsclear).
.
LCI vient de consacrer son émission
«Plein Ecran» à ces financements en peer-to-peer, et, comme le remarque Jean-Christophe, «aucun banquier n’était présent sur le plateau». Bon, il ne faut pas exagérer quand même, le P2P ne va pas remplacer la banque ! D’abord, il n’assure pas «la transformation» et les emprunteurs ne trouveront pas tous un prêteur s’ajustant exactement à la durée et au rythme de leurs remboursements. Ensuite, il n’assure pas la «mutualisation des risques», donc la répartition sur tout le poprtefeuille du coût des défaillances qui serait fatal pour un seul prêteur ! Mais le P2P intéressera des petites opérations appuyées par des prêteurs courageux. Courageux et j’ajoute lucides, puisque l’avantage de la formule est justement de savoir qui prête à qui, que fait l’emprunteur, quel est son projet… tout cela est humain, de personne à personne, et va bien au-delà d’une simple opération de dépôts ou d’emprunt. Cette dimension personnelle, coopérative, très séduisante a le mérite de faire la pédagogie de la banque en rappelant comment sont utilisés les dépôts et d’où vient l’argent du crédit, ce que beaucoup de gens ont perdu de vue aujourd’hui.
.
Pour mieux comprendre, je vous invite à regarder
le podcast de l’émission de LCI qui réunissait trois acteurs de ces nouveaux circuits financiers «sans banque», en particulier Jean-Christophe Capelli (FriendsClear). Vous pensez peut-être que je suis fou de faire de la pub pour des concurrents ! En fait, je crois que ces nouvelles entreprises consacrent le désir de relations plus directes, mieux comprises, plus humaines entre les acteurs économiques. Elles vont sans doute faire évoluer les établissements de crédit en imposant des modes d’information et de communication nouveaux. Complémentaires de l’action des banques en général, elles valorisent les banques mutualistes plus tournées que les autres vers cette coopération entre acteurs et cette intelligence relationnelle. Aussi, un banquier qui parle au patron de Friendsclear ressemble au chirurgien qui s’intéresse à la médecine douce ou l’agro-entrepreneur à l’agriculture biologique : une fois surmonté le rejet que suscite l’écart des modèles, il ressort que l’intérêt de chacun est de regarder en bonne intelligence les complémentarités dans un monde qui sera de toute façon de plus en plus divers. Merci à Jean-Christophe de bien vouloir continuer notre dialogue qui est en soi, déjà, une démarche de modernité.

3 commentaires sur “Crédit 2.0 et Peer-to-peer

  1. Cynique, mais révélateur, voici le tout premier commentaire à cette note. Il émane d’un de ces oiseaux qui se nourrissent de la misère du monde. Exceptionnellement, je ne publie pas intégralement le commentaire afin de ne pas afficher les coordonnées de l’auteur (je vais quand même pas lui envoyer des clients !): »Offre de prêt à taux d’intérêt abordable posez votre candidature. – Avez-vous été rejetée par de nombreuses banques?- Avez-vous besoin de financements pour la consolidation de votre dette? – Avez-vous besoin de financement pour aider votre entreprise à se remettre sur les rails ?Alors, nous sommes la meilleure solution pour vous.Nous sommes une société de prêt de capitaux et nous offrons des prêts aux clients intéressés à faible taux d’intérêt.Si vous êtes intéressé contactez-nous par e-mail avec les détails suivants :Nom : Prénoms :Pays : Téléphone :Courriel :Montant de prêt désiré :A l’adresse suivante : (censuré)Voilà, tout est dit ! Maintenant, à chacun de voir de quel coté il veut jouer, et de jouer bien sûr !

    J'aime

  2. Dommages que vous n’ayez pas citer Babyloan ou Kiva qui proposent tous deux un service très intéressant de microcrédit. Une très belle initiative!Le peer-to-peer financier a tout de même des limites, il ne financera jamais une maison.Donc pas sûr que le peer-to-peer soit une menace pour la banque comme il l’a été pour l’industrie du disque à moins qu’il ne propose à ses utilisateurs le téléchargement (gratuit) d’argent !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s