Inflation Mémorielle

Dans la ligne même du «Bonheur Intérieur Brut» auquel Patrick a consacré l’excellent billet ci-après, voilà que l’on nous parle de «l’Inflation Mémorielle». Si l’économie voit son vocabulaire s’inviter aussi brutalement dans la vie sociale, c’est parce qu’elle est en crue ! Elle déverse chaque jour ou presque ses flots de mauvaises nouvelles, inonde nos ondes et nos débats, s’impose partout. D’ailleurs, ne prend-elle pas trop de place ?
Pendant que l’économie nous occupe et nous préoccupe, la vie littéraire continue sa distribution annuelle de prix. Année après année, ces prix alimentent notre mémoire collective et contribuent ainsi à cette «inflation mémorielle». Chacun aura remarqué que le lauréat 2008 du prix Goncourt, Atiq Rahimi, est d’origine afghane, alors que celui du prix Renaudot, Tierno Monénembo, est Guinéen. Il faut se réjouir de voir la langue française maniée avec amour et virtuosité bien au-delà de l’hexagone. Mais comment ne pas nous demander si la littérature suscite suffisamment d’intérêt et de vocation dans ce même hexagone ? Pyrénées Gascogne n’a-t-il pas dû mettre fin en 2008 à son prix «Jeunes Plumes» par manque de candidats ?

En stigmatisant l’Inflation Mémorielle, nos dirigeants veulent sans doute réduire les dépenses de temps et d’argent que génèrent de trop nombreuses commémorations. Soit, mais une autre lecture est possible. Celle d’une mémoire qui devient encombrante, qui sert de référence à tout, et qui empêche de se tourner vers l’avenir, d’inventer. Cette Inflation là est autrement plus grave car elle peut priver un pays de son dynamisme, de son envie d’entreprendre, et le conduire petit à petit à l’asphyxie.

Allez, je termine par un propos optimiste. Ce mercredi de 17h à 21h, c’est la seconde vente à prix cassé de RIL SHOPPING, et cette fois, c’est du bon vin. Voilà un domaine où, dans ce même hexagone, nous ne perdons pas la main !
.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s