Pour une fiscalité durable

Le financement des dépenses publiques et le délicat exercice budgétaire sont des sujets trop sérieux pour être blogués. Cela ne m’empêchera pas de marteler ici quelques vérités sur ce sujet douloureux et polémique. Car la France souffre de fiscalomanie, mal auquel aucun gouvernement ne résiste et qui consiste à propager beaucoup de bonnes idées de réforme fiscale et (hélas !) à les mettre en œuvre et changer les règles du jeu. Or, s’il est un domaine où ce changement de règles ne fait pas de bien du tout, c’est bien celui de l’épargne. Le besoin de sécurité, de visibilité, de stabilité fiscale est essentiel pour tous ceux qui entendent mettre de l’argent de coté et ne pas se tromper dans la gestion de leurs économies.
.
Ainsi, les modifications portées au brave et vénérable Plan Epargne Logement ont terni durablement l’image de ce produit populaire. A tort, car il garde beaucoup d’attrait comme en témoigneront les heureux épargnants qui ont dépassé le doute instillé par la réforme et ont fait confiance au « PELàpapa » en ces temps boursiers difficiles. Ainsi, les projets de réforme de l’ISF, largement médiatisés, qui créent un malaise dans l’opinion pour une efficacité plus qu’incertaine : les gros patrimoines ne renonceront à l’expatriation que s’ils ont l’engagement qu’un prochain législateur ne fera pas machine arrière… Ce qui est loin d’être acquit ! Ainsi, les mouvements incessants autour du régime fiscal de l’assurance-vie qui vont finir par exaspérer les nombreux détenteurs de ce produit. Ainsi,…
.
Je ne dis pas que ces réformes ne sont pas pertinentes, je dis seulement que nous avons besoin d’un peu de calme fiscal. De règles stables. Personne n’imaginerait que chaque gouvernement modifie le code de la route et change la couleur et la forme des signalisations. L’épargne a droit elle aussi à son code et à ses repères. Il faut les lui donner durablement, par respect pour son rôle essentiel dans le financement de l’économie du pays…

2 commentaires sur “Pour une fiscalité durable

  1. Vous avez raison il est vraiment difficile de fonder des stratégies de long terme dans un tel brouillard.La veille loi française « à nouvelle mesure, taxe nouvelle » continue donc de s’appliquer comme du temps de papa.Aujourd’hui cette inconstance des orientations fiscales est rendue d’autant plus facile que l’épargne est considérée comme un vice coupable de ralentir la marche des affaires, de freiner la consommation.Mais à vouloir plus tout de suite, nous sommes peut être partis pour avoir moins pendant longtemps.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s