Drôles de tours

Les hommes ont besoin de s’élever. D’abord la folle ambition de se rapprocher du ciel, puis l’orgueil de s’y installer pour dominer la terre. Dans cette logique babélienne, celui qui est le plus haut est aussi le plus fort, et pour faire trembler le puissant, on abat ses tours. Certes, les plus «terre à terre» expliqueront que la tendance est à la tour parce le foncier devient rare et que l’habitat concentré rapproche les services et réduit les coûts de transport. Mais comment ne pas voir dans ces géants de béton et d’acier un reflet de l’orgueil des hommes ?
.
Le site
«L’internaute» propose un rapide voyage à la découverte des 10 tours les plus hautes du monde. La médaille d’or revient à Dubaï avec 800 mètres (Burj Dubaï). La Russie est médaille d’argent avec 612 mètres (Russia Tower à Moscou). Les USA ramassent le bronze avec les 609 mètres de Chicago Spire. Viennent ensuite Dubaï encore avec deux autres tours, puis Shangaï, Hong-Kong, Canton, Taipei… et New-York.
.
Contrairement aux sports olympiques, la France ne se classe pas dans les 10 premiers où on ne retrouve d’ailleurs aucun pays de l’Union Européenne. Voilà un domaine où nous ne tomberons pas de haut. Notons simplement que les implantations de ces constructions hautement symboliques révèlent un certain état du monde du 21° siècle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s