Nazaire, martyr inconnu…

En visite chez des amis bretons, l’occasion s’est présentée de visiter Saint-Nazaire. Une ville rasée pendant la guerre parce qu’elle avait le triste privilège d’abriter le centre des sous-marins allemands. Donc, une ville de blockhaus et de ruines. Une ville qui rimait pour moi avec chantiers navals, donc avec déclin et chômage. Je suis pourtant allé à Saint-Nazaire, ville dédiée à un martyr inconnu à une date inconnue, puisque c’est là que le 8 août, Dee Dee Bridgewater chantait du jazz et Herminia du fado. La ville m’a surpris…
Le port prend sa revanche sur l’histoire et sur le temps. Là se tient le festival de musique des Escales. Le lourd bâtiment de béton des sous-mariniers, le seul à avoir résisté aux bombardements, est devenu un monument historique, un centre d’accueil, un belvédère. Dans ses murs, sur 3 500 m², Escal’Atlantic reproduit fidèlement les pièces et l’ambiance des paquebots de la grande époque. Un bâtiment qui n’est pas beau, mais qui est maintenant utile, donc qui a pris sa place ; et on voit fleurir à ses abords des immeubles résidentiels. Sur le port encore, les vieux bâtiments ont pris de la couleur, du rouge surtout, selon la composition de «la suite de triangles» de Felice Varini. Une œuvre d’art, une unité, un hommage.
.
En même temps, lentement, l’industrie portuaire s’active. Le Fantasia et le Splendida, deux super-paquebots (chacun 333 m et 3.900 passagers), prendront la mer d’ici un an. Deux autres géants seront livrés en 2010 transportant chacun jusqu’à 6.500 personnes ! En regardant le port, on réalise combien l’industrie, l’art et le tourisme s’auto-stimulent, s’encouragent mutuellement. Voilà une ville qui exprime un formidable désir de vivre. Coûte que coûte et malgré tout, elle transforme ses fantômes des années noires en promesses, ses savoir-faire passés en avantages concurrentiels. J’ai bien aimé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s