Le WEB changera l'entreprise

Ceux qui ne pratiquent pas Internet ont parfois du mal à évaluer la puissance des nouveaux outils. Je ne parle pas ici de ceux qui consultent leur messagerie, les moteurs de recherche, la météo, les horaires des trains, ou leurs comptes en banque. Ces services sont entrés dans le quotidien d’une majorité de familles qui en connaissent bien les multiples avantages. Je parle de tout le reste, de toutes les nouvelles utilités qui vont peu à peu modifier en profondeur nos façons de travailler. Il faut pour s’y reconnaître dans tous ces outils y consacrer un peu de son temps, explorer et faire son apprentissage. A titre d’exemple, NETVIBES permet de réunir dans des pages personnalisées les informations dont nous avons besoin de façon habituelle. Cette façon de constituer soi-même son environnement de travail préfigure ce que seront les outils de demain, ceux dont chacune et chacun disposera dans une configuration personnelle et dans une (autre) configuration professionnelle.

.

A titre d’exemple, voici ce à quoi pourrait ressembler (en mieux bien sûr) la page d’information de Pyrénées Gascogne : http://www.netvibes.com/jphilippe#ACCUEIL . On y trouve en page ACCUEIL les informations sur la météo locale et sur la bourse, puis une page consacrée aux actualités (LES INFOS), une autre consacrée à ce qui se passe chez nous (NOS TERRITOIRES), une dernière enfin consacrée aux BLOGS de Pyrénées Gascogne et de son écosystème (LES BLOGS).
.
Que les virtuoses du net pardonnent le coté encore rustique de ces pages… elles auront le même destin que toutes les innovations de la toile, elles s’amélioreront ou elles mourront. Considérons que pour le moment elles ont un intérêt pédagogique, car avec ou sans NETVIBES, nos façons de travailler et d’utiliser l’information va considérablement changer !

.

J’allais oublier de dire merci à David CASTERA qui m’a donné envie de retourner sur ce site. C’est grâce à lui que j’ai compris l’intérêt professionnel que je n’avais pas perçu en première approche !

Un commentaire sur “Le WEB changera l'entreprise

  1. Ivan Illich est mort en 2004. Il n’aura pas pu voir une révolution lente qui se déroule sous nos yeux, pour autant que l’on veuille bien se donner la peine de les ouvrir. Il a fondé une partie de ses travaux sur la notion de convivialité (vous commencez à voir où je veux en venir). Il existe selon lui deux types d’outils. Ceux qui provoquent une aliénation et ceux, conviviaux, qui sont maîtrisés par l’homme et lui permettent de façonner le monde au gré de son intention, de son imagination et de sa créativité. Ce sont donc des outils avec lesquels travailler et non un outil qui travaille à la place de l’homme. Les outils ne sont pas neutres et modèlent les rapports sociaux entre les hommes ainsi que le rapport de l’homme au monde. L’outil convivial doit répondre à trois exigences : Etre générateur d’efficience sans dégrader l’autonomie personnelle, susciter ni esclave ni maître (l’égalité et la réciprocité dans la relation) et élargir le rayon d’action personnel. L’avènement du web 2.0 et sa généralisation sur l’ensemble des terminaux de plus en plus mobiles est sans aucun doute le début de la réappropriation d’une technologie conviviale, facile d’accès et d’usage, qui modifiera non seulement les rapports commerciaux mais aussi sociaux entre les individus, communautés, affinités, et espérons-le, sur de grands sujets qui concernent l’avenir de nos enfants comme le développement soutenable et durable.Patrick KLEER

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s