Coopératives et Mondialisation

Cela fait des mois et des années que les coopératives, quelque soit leur domaine d’activité, (l’industrie, l’agro-alimentaire ou la banque), posent la question de la résistance de leurs organisations à la mondialisation. L’ouverture des marchés leur a donné des débouchés, de nouvelles sources d’approvisionnements. Cela apporte plus d’avantages que de problèmes. La mondialisation a aussi apporté des méthodes et des contraintes réglementaires qu’elles ont intégrées et adoptées, là encore sans grand émoi, au prix parfois de l’assouplissement de leurs principes de décentralisation.
.
Plus important est le choc culturel que crée le changement de notion du territoire auquel les coopératives sont par naissance et par construction très attachées. A coté du territoire physique, toujours très structurant, toujours essentiel, émergent des territoires relationnels, faits d’esprit communautariste ou tout simplement comportemental. Les Internautes par exemple habitent un pays qui n’est pas cartographié mais où existe un sentiment d’appartenance et parfois de solidarité aussi fort que celui produit par la proximité géographique.
.
Surtout, les coopératives ont dans cet élan d’internationalisation développé des entités nouvelles, dans leur pays et à l’étranger, dirigées et animées par des personnes qui ne sont pas coopérateurs, qui sont même étrangers aux principes de la coopération, qui n’ont avec le Groupe coopératif qu’un lien de capital et de management. Ces entités ont connu une forte croissance en raison d’une part du dynamisme des pays où elles sont établies et des métiers qu’elles exercent, d’autre part de l’accélération des acquisitions par les coopératives en quête d’une dimension sécurisante.
.
Dans ce grand mouvement, je le disais, les coopératives se sont posé la question de la résistance de leurs organisations à la mondialisation. Mais elles ne sont pas allées assez loin, assez profond dans les réponses apportées, dans l’actualisation de leurs règles et principes de fonctionnement. Si bien qu’aujourd’hui, elles sont rattrapées par les problèmes que ne manque pas de poser l’équilibre nouveau (géographique, métiers, statuts, valeurs), que ce développement a établi. Dans ces conditions, le risque de voir se fissurer un édifice plus que centenaire est réel. Une nouvelle fois, les voilà contraintes de faire clair dans leur tête : A
quoi servent-elles ? Pour qui agissent-elles ? Comment réguler leur développement ?
.
Certains diront qu’il était très simple de faire «comme avant». Ces questions ne se poseraient pas, c’est vrai. Les coopératives qui en 1900 ou 1950 ont choisi de «faire comme avant» n’ont en effet pas de problème… Elles n’existent plus. Elles ne servent donc à rien !

Un commentaire sur “Coopératives et Mondialisation

  1. Nos déséquilibres actuels résultent bien de choix stratégiques assumés « croissance interne, externe, diversification, capitalisation ». Mais cette interpénétration des logiques capitalistes, marchandes et coopératives rend moins lisible notre identité.Sur le terrain nous constatons la disparition de certains phénomènes sur lesquels est fondée l’utilité sociale de notre modèle. Notre clientèle traditionnelle n’est plus victime d’exclusion bancaire.(cf ; nos efforts pour installer le microcrédit). De plus sous la pression de la financiarisation de notre économie nous banalisons nos modes de fonctionnement. Mais « les temps changent » comme le chante le célèbre rappeur au point de remettre en cause la gestion des territoires traditionnels et de multiples écosystèmes socio- économiques.N’oublions pas l’ambivalence de la proximité, celle qui relie mais aussi celle qui enferme.Anticipons, le futur à de l’avenir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s