John Paulson contre Jérôme Kerviel

Beaucoup de débats en ce début d’année tournent autour de la question de la place de la vie privée dans la sphère publique. Vous remarquerez que la question ne devrait jamais se poser puisque le propre du privé est justement de ne pas être public. Or voilà que beaucoup d’évènements émigrent du privé vers le public, le plus cocasse étant que ceux qui nuitamment assurent ce transfert, les médias, sont les premiers à nous demander à l’heure du petit déjeuner : « Est-ce bien raisonnable ? ».

Une des proies de nos monstres médiatiques s’appelle Jérome Kerviel. Il est devenu si célèbre en quelques jours que ne pas parler de lui ici aurait pu éveiller des soupçons. On cherche. Dans sa famille, ses amis, ses mels et ses appels téléphoniques, partout. On investigue, on met à nu, on expose. Pourquoi ? Parce qu’il faut bien montrer qu’on ne va pas laisser impunie une perte de 4 milliards d’Euros. Devant certains chiffres, nécessité fait loi.

Voilà pourquoi je veux ici saluer la performance de John Paulson. Lui aussi trader, disposant sans doute d’à peu près les mêmes bureau, écran, informations et téléphone. Lui aussi passe des ordres et prend des positions à nous faire frémir. Mais lui a anticipé la crise des prêts hypothécaires américains. De 7 milliards de dépôts qui lui ont été confiés début 2007 il en a fait 28 milliards en fin d’année. Et lui et son équipe se sont partagé plus de 3 milliards de bonus.

Deux remarques :
1 . Quand certains perdent d’autres gagnent. Rien ne se perd, rien ne se crée… en finances non plus.
2 . Pourquoi John Paulson n’est-il pas en photo sur nos journaux ? Est-ce seulement parce que, dans son cas, tout le monde sait qui a pris les 3 milliards ?

Tout cela mérite tout de même le temps de la réflexion…

2 commentaires sur “John Paulson contre Jérôme Kerviel

  1. 3 Milliards pour ces quelques personnes c’est 8% du déficit commercial dont vous parliez Vendredi. C’est aussi 3 portes avions ou 10 000 villas ou un bon repas pour les 815 millions de personnes qui ont faim dans le monde. Est ce bien raisonnable…?

    J'aime

  2. Voilà un jackpot qui va encore nous habiller pour l’hiver.Cette performance, ici saluée, est pourtant bien la preuve, que ces revenus faramineux, ne sont en aucune manière la contrepartie des services exceptionnels que ces banquiers rendent à l’humanité, ni de l’intelligence rare.Adieu aux 3 portes avions, 10 000 villas et au bon repas pour 815 millions de personnes qui ont faim….Frères humains qui après nous vivez…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s