Deux Euros.

Pour célébrer le 10° anniversaire de l’Euro (déjà !), les européens sont invités à choisir le dessin de la pièce de 2 euros qui commemorera l’évènement en 2009. Enfin une occasion de voter tous, citoyens des 27 pays membres de l’Union, pour dire ce que nous pensons sur un sujet délicat et essentiel, vous en conviendrez.

Vendredi, Madame Amelia Torres, porte parole de l’UE, a expliqué que citoyens et résidents européens peuvent voter jusqu’au 22 février pour leur dessin préféré. Ils doivent choisir 1 des 5 finalistes parmi les 42 soumis par les 15 pays utilisateurs de l’euro.
A ce jour, utilisent l’Euro : L’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, l’Irlande, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Grèce, l’Autriche, le Portugal, la Finlande, mais aussi la Slovénie depuis 2007 et Malte et Chypre depuis un mois.
Les dessins sont en ligne sur le site http://www.eurodesigncontest.eu. Parmi les votants, un choisi au hasard gagnera un jeu d’euros de collection en or.

J’ai choisi celui en photo car il reprend étrangement le logo mutualiste de Pyrénées Gascogne, celui qui a accompagné notre colloque «Perspectives mutualistes» en 2006 ! Nos équipes avaient, une fois encore, un temps d’avance !
Alors, votons !

6 commentaires sur “Deux Euros.

  1. Voter, c’est très bien: il ne faut pas laisser ce droit conquis de haute lutte inutilisé, même si le sujet ne parraît pas stratégique. Mais à propos d’Europe et de pratique mutualiste, pourquoi veut-on nous priver de ce droit de vote sur le sujet de la constitution (ou du traité, dont le contenu est identique)? Qui a peur de la sentence populaire?

    J'aime

  2. Alors votons … écrivez-vous en fin de votre message. Comme Mr VIDAILLAC je pense que le vote est trop important pour que certains s’octroient de droit de renier le résultat d’un vote. Alors voter pour le design d’une pièce commémorative, c’est certainement très bien mais peut-on passer sous silence et accepter ce qui s’est passé hier : le vote par nos députés d’un traité européen simplifié alors que le peuple français a dit non massivement à la constitution européenne il y a deux ans. Si cela ne s’appelle pas détourner un vote, alors comment faut-il interpétrer ce dernier vote de nos députés, élus eux aussi pour défendre les intérêts des concitoyens ?

    J'aime

  3. Le vote pour le design d’une pièce de monnaie n’est peut être pas un sujet de la plus haute importance, mais c’est aussi grâce à ce genre de petites actions communautaires que nous aurons bientôt une ‘conscience’ européenne ? alors pourquoi pas ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s