Territoires et Innovation

Faut-il dire « et » ou faut-il dire « ou » ? Le territoire ne représente-t-il pas ce qui est stable, qui dure et résiste au temps, alors que l’innovation représente au contraire ce qui change, ce qui évolue, ce qui surprend ?Le territoire est un peu à l’innovation ce que le sédentaire est au nomade. Quand l’un regarde le sol, l’autre regarde le ciel. Le premier travaille sa terre quand l’autre suit son troupeau. L’un sait où coule chaque source, l’autre connaît chaque étoile par son nom. Le premier jure par l’eau, l’autre par le feu. Et quand l’un enterre ses morts près de sa maison de briques, l’autre les brûle puis déplace sa tente. Pourtant les deux sont humains et arrivent parfois à vivre ensemble (le plus souvent, ils s’entretuent). Mais quand l’homme concilie le sédentaire et le nomade qui sont en lui, il fait de grandes choses, «les pieds bien sur terre et la tête dans les étoiles».

Innover sur le territoire est essentiel. C’est ce que nous disait Jean-Paul Betbeze, chef économiste du Crédit Agricole, intronisé aujourd’hui dans l’académie du Béarn (ce qui est méritoire pour un bigourdan de naissance). Alors comment ? En faisant du territoire un allié pour l’innovation puisqu’il est porteur d’une histoire et surtout de voisinages, de coopérations. Car le territoire est d’abord et avant tout peuplé, et l’unité d’histoire et de lieu donne aux hommes un cadre propice pour se connaître, pour se parler, échanger, commercer et inventer. Le territoire permet donc d’innover. Et l’homme peut aussi inventer de nouveaux territoires, se donner de nouveaux périmètres d’action, étendre son champ de travail et de recherches. Et tout cela passe d’abord et avant tout par l’entreprise qui est finalement l’art de se donner ensemble les moyens de valoriser un territoire…

Le mutualiste appréciera. Cela fait des décennies qu’il regarde le territoire comme une opportunité et non comme une contrainte. Cela fait des années qu’il pense et qu’il montre que c’est sur sa terre que l’homme peut le mieux imaginer, décider, vouloir et entreprendre. Et en le faisant sous le regard de ses voisins, sous leur contrôle, en mettant en commun les ressources de travail, mais bien sûr aussi financières, il s’oblige a agir avec prudence, avec discernement, avec «bon sens». C’est pour cela que ça marche!

Un commentaire sur “Territoires et Innovation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s