Occitania

Coma totis los mainatges, som anat a l’escòla. Coma totis los mainatges, m’an après a legir. M’an cantat plan de cançons, m’aprenguèron tant d’istorias. Mas perqué m’an pas dit la lenga de mon païs ? Es toti lo que dits Marti en su cançon. Tout le monde s’est tu, ou presque, et dans le grand silence une langue s’est éteinte. Si le mutualisme défend le territoire, que fait-il pour son patrimoine culturel ? En cette période de chrysanthèmes nous pouvons avoir une pensée pour nos grands-mères qui s’indignaient en patois : « ba cresi ! ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s