Pisse-vinaigre

Pisse-vinaigre est un mot masculin ou féminin, invariable, désignant une personne morose, revêche, sans humour. Ne pas confondre avec le Pisse-froid (ou Pisse-glaçon) bien plus triste mais beaucoup moins agressif. Le mot a été mis en valeur par le Général de Gaulle qui a traité un directeur de quotidien de «Pisse-vinaigre prétentieux, maniaque de la chicane…».

Le Pisse-vinaigre se reconnaît en cela qu’il éprouve du plaisir à brandir la contradiction. Il sait trouver le détail qui blesse. De son œil exercé, il voit le mauvais côté des choses, et il jubile… heureux de trouver de nouvelles raisons de se convaincre de la noirceur du monde. Car cela fait bien longtemps que le Pisse-vinaigre ne se bat plus pour améliorer l’avenir. Il se comporte au contraire comme s’il espérait l’échec de sa société, de son pays, de son entreprise, que sais-je ?

Les Pisse-vinaigre ne s’abaissent pas à fréquenter ce blog ? Normal. Ce blog étant dédié au mutualisme, il est par nature dédié à tous les optimistes. Parce que le mutualiste a plus que tout autre un devoir d’optimisme. Son horizon ne s’arrête pas aux bonnes ou aux mauvaises affaires. Il n’est pas seulement soucieux de demain, mais d’après. Il entreprend non seulement pour réussir, mais aussi pour durer.

Le Pisse-vinaigre est aussi une plante, encore appelée Berberis vulgaire. Fréquente autant en basse plaine qu’en moyenne montagne, elle ne prend jamais trop de hauteur (1.800 mètres grand maximum). Le Pisse-vinaigre est encore un animal, aussi appelé Aplysie mouchetée. Ne cherchez pas, c’est un mollusque, et cet herbivore ne se déplace que sur les fonds couverts par les algues et à faible profondeur.

Voilà. Vous êtes maintenant en mesure, au moment où vous croisez un Pisse-vinaigre, de le reconnaître. L’espèce étant particulièrement bien représentée dans notre pays, vous pourrez commencer une collection… n’y perdez pas votre optimisme !

7 commentaires sur “Pisse-vinaigre

  1. Bon, je suis rassuré ! Je fréquente assidument ce blog, donc je ne dois pas être dans le camp des PV !Mais bon, n’étant pas immunisé pour l’avenir, je vais rester vigilant ;-)Plus sérieusement, cette note est vraiment sympa…J’imagine que l’on en rencontre pas mal quand on dirige un grand groupe et qu’il doit falloir batailler ferme pour faire avancer tout le monde… Mais je suis prêt à parier que l’on en rencontre encore plus lorsqu’on est entrepreneur. On croise tellement de gens qui nous donnent tellement de raisons pour lesquelles on ne peut pas y arriver ! 🙂

    J'aime

  2. Pisse-vinaigre : en vieux Français, il s’agit aussi d’une personne avare, ce qui, on le comprend bien, ne s’associe nullement avec mutualisme, qui implique une réciprocité dans l’action et dans le bénéfice de l’action. Mais qui est donc pisse-vinaigre au sens donné par le blog ? celui qui ne va pas sur le blog (mais dont on oublie de donner la ou les motivations),Ou bien celui qui vexé par le mépris affiché envers son joujou ne supporte pas la contradiction et devient par la-même agressif, acide et décapant, comme un vinaigre un peu fort ?J’ai toujours pensé que mutualisme devait s’accorder avec démocratie, et donc avec libre expression, et donc parfois, avec contradiction. La seule limite à cette dernière étant le respect des personnes dans ce qu’elles ont de privé.Et si une personne ou un groupe de personnes trouve parfois à redire et à critiquer, ce n’est pas forcement pour des causes urologiques, mais peut-être parce que leur modèle idéal de société est totalement en contradiction avec les idées et actes des dirigeants. Comme ces personnes ne se contentent pas de critiquer mais proposent d’autres solutions à celles imposées, je ne crois pas qu’il s’agisse de pisse-vinaigre, mais d’une opposition constructive.Bon, allez, une bonne salade d’idées avec un peu de bon vinaigre pour assaisonner, ça devrait faire avancer les choses.

    J'aime

  3. Je suis cliente et habituée de votre blog. J’ose aujourd’hui m’exprimer. Vous parlez certainement des réactions aux Grenelle de l’environnement. Si tout n’est pas mauvais, il n’est pas pour autant parfait sur tout. Il me semble qu’il faut nuancer les avis, ce qui est bon, comme il est bon de nuancer l’optimisme. D’accord avec vous pour dire que trop noir n’est pas bon non plus.

    J'aime

  4. Il ne me semble pas lire ici que ceux qui ne lisent pas ce blog sont des PV… encore heureux.. mais bien qu’un Pv ne peut être un lecteur d’un blog dédié au mutualisme.S’il y a bien et heureusement des critiques constructives, il y a aussi beaucoup d’opinions gratuites et souvent destructrices. J’imagine que le pisse vinaigre, dans sa définition donné sur ce post, se situe dans cette deuxième catégorie.Pierre Olivier a raison, en tant qu’entrepreneurs et en particulier dans notre secteur d’activité actuel nous sommes quotidiennement confronté à de telles situations. Il est tellement plus simple de détruire que de construire, d’accompagner ou du moins de laisser faire, si vraiment on ne comprends pas.L’action, même si elle entraine des erreurs, sera toujours plus efficace que l’analyse (je ne dis pas la critique 🙂 ), ou même l’expertise… tiens on pourrait évoquer ce terme.. « expert » car au train où vont les choses, on pourrait le retrouver dans le dictionnaire des synonymes.. en face de pisse-vinaigre.

    J'aime

  5. Comme Lucas je pense que c’est courageux de votre part, car tout ce qui est écrit sur un blog l’est pour l’éternité.En revanche, je ne partage pas la référence, aux experts et opinions destructrices, faite par David. Beaumarchais disait que sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge valable ( SL n’en manque pas sur ce site je crois), quant aux experts ils se servent le plus souvent des contradictions comme outils à la réflexion et à l’innovation. En tout cas merci pour vos réflexions qui font avancer les miennes IKUS ARTE

    J'aime

  6. ESKERTZEN ZAITUT à btz. Merci aux autres. Décidemment, chacun voit le PV à sa porte. J’ai rédigé ça en écoutant une émission sur les univers virtuels parsemée de propos surréalistes. Merci en tous cas de vos commentaires. Mes excuses à Edmond L dont j’ai retiré le post en raison de propos mettant en cause un autre intervenant (je laisse quand c’est moi). Vous avez mon courriel pour échanger.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s