Sonnailles

Voilà une belle cloche fabriquée par les « Sonnailles Daban », entreprise de Nay, fondée, tenez-vous bien, en 1795 et toujours dirigée, quelques 200 ans après, par un descendant du fondateur à la 5e génération! La seule fabrique authentique de sonnailles des Pyrénées, de Collioure à Hendaye! Elle fabrique ses esquires à partir de plaques de tôles « brasées au four en vase clos », puis « façonnées et accordées entièrement à la main ». Les sonnailles, ce sont les « instruments de musique » du bétail en montagne grâce auxquels l’homme surmonte la solitude et retrouve et réunit ses bêtes.

Je suis très heureux de rendre hommage à cette entreprise qui vient de recevoir le prix « Entreprises et territoires ». Certains sont surpris (choqués?) de mon intérêt pour le monde virtuel. En fait, je ne crois pas qu’il existe deux mondes, mais deux sortes d’individus. Ceux qui voient de l’intérêt dans tout ce que l’homme peut inventer, concevoir, fabriquer, vivre… en tout temps et en tout lieu… et les autres. Et j’ai consaté que très souvent, ce sont les mêmes qui trouvent de l’intérêt aux nouvelles technologies et aux anciennes, aux innovations et aux traditions. Comme si c’était moins le temps qui comptait pour eux que l’humanité qui le traverse. Il y a bien là matière à
résonner…

3 commentaires sur “Sonnailles

  1. Voilà déjà le cinquantième article en un trimestre d’existence de votre blog et apparemment peu de commentaires sur chacun de ces articles.Dans l’entreprise, beaucoup de commentaires « fusent » à propos de cette initiative (faut-il, ne faut-il pas ? que vont penser nos clients ? est-ce bien raisonnable ? …)Au travers de quelques articles, on peut entrevoir tout de même qu’il y a une certaine activité derrière votre blog (exemple : Certains sont surpris (choqués?) de mon intérêt pour le monde virtuel) mais on ne peut profiter qu’en partie de votre blog puisque vous semblez nous priver de quelques commentaires … dommage.Moi je trouve un certain intérêt à votre initiative et je pense que quelques éléments complémentaires éclaireraient tous ceux qui doutent encore de celle-ci : nous feriez-vous visiter les coulisses de votre blog ? Accepteriez-vous de donner en toute transparence quelques chiffres : nombre de visites, nombre de commentaires ? Accepteriez-vous de donner une explication au faible nombre de commentaires internes publié : y aurait-il une certaine crainte à donner son point de vue à son Directeur ou à son Banquier ? Nos clients vous ont-ils beaucoup sollicité ? Se dégage-t-il une tendance : n’y-a-t-il que des insatisfaits qui commentent ? Pensez-vous que ce blog soit suffisamment dynamique pour succiter l’envie de venir y découvrir des choses ? Ce blog qui est le votre est aussi un peu le notre puisqu’on y parle de notre entreprise, de nos clients, de nos caisses locales, de notre région … alors faites-nous en profiter pleinement SVP.

    J'aime

  2. Vous avez raison de rappeler qu’il s’agit d’un démarche d’entreprise, il y a d’ailleurs plusieurs blogs… J’ai pour ma part publié tous les commentaires reçus dans leur intégralité, à l’exception d’un, au tout début, qui n’était vraiment ni correct ni publiable. Je reçois évidemment des commentaires « en direct » et j’ai des remontées de clients et de salariés. La plupart positives, d’autres moins, comme pour toute innovation et tout changement. Nous prenons le temps d’écouter et respecter les avis, nou prendrons aussi le temps de voir ce qu’il ya à garder ou à jeter dans cette action. Comme toujours, là encore…

    J'aime

  3. Bravo et bienvenue au nouveau blog de Solange. Cette initiative, évidemment qu’elle est raisonnable, mais elle est beaucoup plus que celà: cet espace, dynamique et passionnant, foisonne d’informations.J’aime l’idée de cette proximité avec la direction de ma banque et même si je n’ai aucun souci relationnel avec mon agence, c’est rassurant de savoir que cette direction m’est accessible.Bien sûr, il conviendrait que la parole se libère peu à peu et que les commentaires soient plus nombreux, de manière à nourrir le débat, voire apporter une certaine contradiction. C’est là l’intérêt d’un blog: la parole des clients est précieuse pour la banque, sinon elle n’aurait pas pris la peine de se lancer dans une aventure d’une telle envergure.Alors, blogons!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s