Ton univers impitoyable…

Oui, la concurrence est sans pitié. C’est pour cela qu’il faut mener des combats, partir à l’assaut d’un segment de clientèle, tuer une gamme de produit, occuper une niche, dresser des barrières, harponner des clients, les ficeler même… pour remporter des victoires et arracher des parts de marché.Beaucoup d’entreprises parlent encore du monde comme d’un immense champ de bataille… mais ceux qui croient aux vertus de ce langage militaire se sont-ils assurés que les «troupes» suivaient? Et ce champ de bataille permanent est-il propice à cultiver l’intelligence de l’autre dont les entreprises ont tellement besoin? Car, pendant qu’elles expriment des défis guerriers, elles ne parlent pas des peurs, des désirs, des doutes, des croyances, des talents… comme si tout cet essentiel n’avait pas d’existence.

Les jeunes aspirent-ils à entrer dans un univers de combat? Les clients souhaitent-ils être l’enjeu d’une guerre permanente? Ou préfèrent-ils qu’on leur parle de satisfaction, de fidélité, de confiance, de transparence, de sincérité, d’honnêteté, d’humanité? Au nom de quels raccourcis de l’histoire devrait-on considérer que les hommes sont incapables, hors des conflits, de motivation collective, de dépassement individuel et de réussites marquantes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s