Jeunes et urbains…

La vie d’une Caisse locale ne peut pas se réduire à son Assemblée générale annuelle. Pourtant, comme il s’agit d’un acte statutairement obligatoire et qui donne lieu à une convocation formelle, c’est un évènement par nature plus visible et plus « médiatisé » que les autres.
L’essentiel pourtant n’est pas là, mais dans les actions conduites pendant l’année, sur la durée. Et si chacun voit bien le travail de l’agence, l’action des élus est moins visible et moins connue. Pourtant, Pyrénées Gascogne compte près de 1000 administrateurs qui représentent ses clients sociétaires. Certes, toutes les Caisses locales ne sont pas aussi actives, et toutes n’ont pas les mêmes priorités. Mais il se passe beaucoup de choses, et les Assemblées générales sont justement l’occasion de le rappeler.
L’occasion aussi de nous interroger sur les moyens d’intéresser davantage de jeunes à cette forme d’organisation, et d’intéresser aussi d’avantage de citadins. La représentation des uns et des autres est réelle aujourd’hui, mais elle n’est assurément pas suffisante au regard de leur nombre parmi les sociétaires et les clients.
Or, préparer l’avenir, c’est aussi parler du rôle des élus, c’est encourager l’engagement mutualiste en ville et parmi les jeunes, c’est encore inventer les formes d’action et de représentation de demain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s