A chacun ses DEVOIRS…

Réagissant à mon message intitulé « Les experts sont partout ! », un visiteur a rédigé un commentaire que je vous invite à lire. En résumé, il nous suggère de diviser le «Postmoderne» en deux catégories :
  1. celui que je décris, qui va chercher l’information parce qu’il souhaite être en accord avec ses convictions,
  2. et celui que je ne décris pas, qui attend qu’on lui porte l’information sur un plateau d’argent… parce qu’il n’ira pas la chercher tout seul.

Ce dernier, en général très bien informé mais pas très curieux, est un adepte du «prêt à penser», et s’il est important de continuer à l’informer, il faut aussi l’aider à apprendre à ne pas tout mettre dans le même sac, à aller voir de lui-même avant de juger…

Et ce lecteur conclut :

 

Si les entreprises ont un devoir de « sincérité », les clients, eux, ont un devoir d’ «intégrité» ; la critique doit être réservée à ceux qui font le nécessaire pour essayer d’améliorer, de préserver, leur personne et leur monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s