Petits crimes sans importance

Il n’est jamais inutile de se rappeler les évidences. En voilà une toute simple : nous sommes chacun un peu responsable de la planète et de son avenir. Certains plus que d’autres, c’est vrai ! Mais existe-t-il de petite atteinte au développement durable ? Qui oserait définir le négligeable dans un domaine où tout compte, tout laisse une trace ? Peut-il y avoir de « petit crime sans importance » ? Ainsi, nous savons que les familles, dans leurs dépenses, leur logement, leurs déplacements ont leur part de responsabilité (autant que les entreprises industrielles) dans l’émission de gaz à effet de serre. Et que les entreprises de service, pour les mêmes raisons, prennent leur part dans la dégradation de l’environnement.A Pyrénées Gascogne, nous ne pensons pas qu’une relation puisse être vraiment « durable » si elle est seulement commerciale. La « Relation », c’est tout ce qui nous lie à notre territoire et au million de personnes qui y vivent, aux agriculteurs, aux entreprises, aux salariés de la banque et à leurs familles. Voilà pourquoi nous voulons agir « durable » et aider tous ceux qui ont choisi d’en faire autant.

Nous avons commencé par des primes de 75 euros à tout emprunteur achetant une voiture à faible émission de CO2 ; nous avons constitué un parc de véhicules peu polluants pour nos déplacements professionnels ; nous avons mis en place des prêts à taux réduit pour nos clients qui équipent leur domicile en énergie renouvelable ; nous développons les équipements à faible dépense d’énergie dans nos bureaux et nos agences et envisageons d’aider nos clients qui veulent en faire autant à s’orienter dans ce qui est souvent pour eux une jungle (administrative, pas naturelle…). Pour réduire nos dépenses « polluantes », nous en surveillons l’évolution (énergie + consommables + papier + déplacements + envois postaux). Depuis plus d’un an, nous travaillons à diminuer les distances domicile travail des salariés. Nos déplacements aériens sont recensés et nous allons consacrer leur « équivalent CO2 » à la plantation d’arbres sur le territoire.

Enfin, et c’est un énorme enjeu pour 2007, nous allons utiliser davantage Internet pour communiquer avec nos clients (informations, communications, relevés de compte…) afin de réduire nos consommations de papier. Nous savons que nous ne réussirons que sur la durée, et que ce sera long ! Ce qui est essentiel dans notre démarche, c’est de partager avec nos clients, nos salariés, cette conviction toute simple : il n’y a pas de geste responsable, aussi petit soit-il, qui soit vain. Le plus petit est important, même si l’univers est immense !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s